Mot-clé - org-mode

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, janvier 16 2013

Scheduling appointments with capture template from org-agenda view

I've been frustrated by my inability to schedule appointments directly from the org-agenda view, for quite some time, but I think I've found a way.

If like me you're using org-mode to manage your appointments, you're probably using SCHEDULED TODO items that can be entered in your system using org-capture templates.

A typical scenario is I'm asked by a colleague (face to face or on the phone) when I'm available to schedule a meeting or some other activity. I'm then firing an agenda view, and browse through the dates available... then agreeing on an empty slot, I'm capturing the meeting... but then I have to C-c C-s to add the SCHEDULED marker and set the correct date, although I was previously on that exact date in the org-agenda view :-/

The solution seems to be with the 'k c' command, i.e. the capture org-agenda-action in the agenda view. From the docs :

k runs the command org-agenda-action, which is an interactive compiled
c     Call `org-capture' with cursor date as the default date

Exactly what I need : it will prompt me for a capture template, which I just have to set to a template containing "SCHEDULED: %t".

Excerpt from my .emacs :

(custom-set-variables
...
'(org-capture-templates (quote (("t" "Todo" entry (file+headline "~/org/newgtd.org" "TACHES") "* TODO %^{Brief description} %^g
 %?   
    Added: %U
%i
%a") ("n" "Notes" entry (file+datetree "~/org/journal.org") "* %^{topic} %T %^g
%i%?
%a") ("d" "Scheduled appointment" entry (file+headline "~/org/newgtd.org" "TACHES") "* TODO %^{Brief description} %^g
 %?   
    SCHEDULED: %t
%i
%a"))))

Tadaaa ! it works :-)

dimanche, octobre 3 2010

Org-mode : un outil d'organisation qui respecte mon bordel ambiant

Je suis réfractaire aux méthodes très structurées pour l'organisation : j'ai souvent trop de choses à gérer en parallèle, et j'alterne des périodes de multi-tâche intenses avec des périodes de forte concentration pendant quelques heures sur des tâches uniques, et je suis parfois aussi en déplacement, ou pris par l'urgence, ce qui entraine une difficulté à me tenir à une routine très structurée, comme par exemple celle nécessaire pour utiliser des gestionnaires de tâches de type "base de données avec formulaires de saisie" (par exemple GTG).

Et puis, je procrastine aussi, et je sérendipitise allègrement (avec profit).

Bref, je suis "bordellique"... mais, suis-je pour autant réfractaire à tout outil d'organisation me permettant de gérer des tâches, des projets (ensembles de tâches thématiques), des deadlines, etc ?

Non, bien-sûr : Org-Mode répond à mon besoin : je saisis de façon plus ou moins structurée (selon le moment, le temps dont je dispose, le contexte dans lequel je suis) des notes dans des fichiers quelconques (nommés .org, et placés dans mon $HOME/org/), et il me suffit de les préfixer avec "TODO" pour qu'elles rentrent dans la "base", le référenciel d'Org-Mode, et qu'elles apparaissent alors dans mon "agenda".

Qu'une tâche soit tagguée TODO dans la nième sous-section d'un fichier toto.org lié au projet "toto" (saisie structurée) ou saisie à la volée (capturée avec l'extension de saisie de notes super rapide de Org-Mode : indispensable outil pour noter des choses sans perdre le fil de sa tâche en cours, quand quelque chose vous passe par la tête), et donc stockée dans le "fourre-tout" par défaut (un fichier texte "coin.org" par exemple, qui contient toutes les notes "capturées", en vrac), elles sont toutes retrouvées par Org-Mode (il regarde le contenu de tous les fichiers .org).

Le mode "agenda" est l'outil indispensable : il permet d'afficher toutes ces notes, non-plus en mode édition de texte / structuration du contenu d'un fichier en sections à en-têtes (headlines) et sous-sections, comme dans la vue d'édition par défaut d'Org-Mode, mais en mode recherche, filtre, tri, agenda (semainier, etc.), bref, de visualiser de façon structurée des notes éparses saisies un peu partout dans le "bordel" des fichiers .org.

Voilà, j'espère que vous comprenez un peu mieux pourquoi j'utilise Org-Mode, et en suis pleinement satisfait.

Pour en savoir plus, je vous invite à visionner les screencasts d'introduction.

samedi, août 14 2010

Ma vie a changé : j'utilise org-mode

Oui, oui... voilà un titre bien péremptoire. Laissez-moi vous expliquer.

L'histoire commence avec un pôte qui n'arrêtait pas de vanter org-mode à tout bout de champ depuis quelques mois.

org-mode est beau, org-mode et tu rajeunis, etc.

Vous pensez bien que ça donne envie ! ... euh, non, en fait, moi, ça me faisait plutôt l'effet inverse : je suis probablement doué d'un esprit de contradiction assez développé, ou un peu trop habitué à tester par moi même pour me faire une idée. Donc pas trop envie d'être bêtement suiviste, donc j'ai évité org-mode. Notez que ce n'est pas qu'Emacs me soit étranger, mais bon, j'avais des doutes, et j'attendais d'avoir vu un peu autre chose.

J'avais commencé à explorer la méthode GTD, et j'utilisais déjà Zim, l'excellent wiki de bureau (que j'ai vanté à pas mal de collègues, avec un certain succès), et je cherchais un gestionnaire de tâches. J'ai donc essayé GTG (Getting Things Gnome), qui semblait prometteur.

Mais, soit GTG ne me convient pas, soit l'inverse... pas vraiment un succès. J'ai l'impression que ce que j'aime bien dans Zim c'est la saisie un peu en mode "bazar", en mode wiki, où la structure émergera après, des liens qu'on y tissera ou du refactoring qu'on fera, Or dans un gestionnaire de tâches comme GTG, je me retrouvais avec un carcan un peu trop fort, et pas super customizable (sauf à me plonger dans le code). Donc pas vraiment réussi à me faire à GTG :-(

Zim permet de gérer des tâches / TODO avec un plugin... mais bon, pas super convaincu, car ça semble une feature pas super développée, je trouve.

Bon, j'ai donc continué à vivre sans vraiment gérer mes tâches pendant quelques temps (même si je continuais à prendre beaucoup de notes dans Zim), mais récemment, je me suis repenché sur le sujet, et j'ai décidé de jeter un coup d'oeil à nouveau à org-mode.

Voilà, ben, cette fois, fort de mes expérimentations passées et du succès mitigé, notamment avec GTG, j'ai décidé de visionner les vidéos d'introduction à org-mode ainsi qu'un tutoriel. Je n'ai pas regretté. C'est superbe, et ça me correspond bien, j'ai l'impression : je garde la structure pas trop contraignante de Zim, avec l'efficacité d'un réel gestionnaire de tâches.

Bon, c'est décidé, ma vie va changer : je vais être moi aussi un zélote d'org-mode, car je le vaux bien.

Essayer org-mode c'est l'adopter, Mais si vous êtes comme moi, n'écoutez pas ce conseil, et testez d'autres trucs par vous même jusqu'à parvenir à la même conclusion : ... c'est bien Fred qui avait raison ;-)

EDIT 2010/09/13: j'ai fait une présentation sur le sujet à quelques participants de lifehacking.fr, donc voici Présentation sur org-mode (PDF)les slides (en PDF), générés avec org-mode + beamer (C-c C-e d), depuis Présentation sur org-modele source org que voici.